2 May 2017

Proposition jeunesse

Pensons aux jeunes qui sont les acteurs de demain et ouvrons-leur des perspectives en développant une politique « jeunesse » de qualité.

  • Mieux utiliser et mieux répartir les subsides (maisons et centres de jeune) en fonction des réels besoins en octroyant la priorité aux communes à l’indice socio-économique peu élevé
  • Professionnaliser et améliorer le secteur

Il faut également permettre aux acteurs de remplir efficacement leurs missions, donnons leurs les moyens, les outils et les infrastructures nécessaires.

  • Pérenniser les aides financières
  • Renforcer les moyens humains et matériels (formations etc)
  • Permettre aux associations de jeunesse de pouvoir bénéficier des infrastructures scolaires dans le cadre de leurs activités
  • Développer des synergies entre les différents services (santé, jeunesse, aide à la jeunesse, éducation aux médias…)

Écoutons ce qu’ils ont à dire, en plaçant la citoyenneté et la démocratie au cœur de la politique de jeunesse.

  • Soutenir la conception d’outils visant à développer la citoyenneté et la participation des jeunes
  • Soutenir davantage l’information des jeunes sur leurs droits et devoirs
  • Améliorer la participation des jeunes à la vie locale, notamment à travers les conseils communaux de la jeunesse. Développer les conseils consultatifs, leur donner du poids voire une enveloppe budgétaire en autogestion pour développer des projets.
  • Sensibiliser à l’utilisation citoyenne et responsable des réseaux sociaux

Valorisons les initiatives qu’ils prennent et donnons-leur les outils nécessaires pour se mettre en projet, donnons-leur l’envie d’entreprendre !

  • Soutenir la création d’un site internet général interactif, pour et avec les jeunes proposant un agenda des animations, des présentations de l’ensemble des associations agréées et d’initiatives relatives à des thématiques telles que la santé, la consommation responsable, le soutien aux initiatives jeunes, la mobilité, la coopération…
  • Développer les technologies de l’information et de la communication des associations de jeunesse
  • Prendre en compte les résultats du premier baromètre « jeunes » du CSA et promouvoir, plus particulièrement à travers les médias de service public, toute la jeunesse dans sa diversité et ses facettes (jeunes professionnels, étudiants…)
  • Stimuler création de projets non seulement par des subsides mais aussi par de l’accompagnement et de la méthodologie è Concours jeune talents
  • Valoriser volontariat

Encourageons la mobilité internationale des jeunes

  • Supprimer les freins en développant des campagnes de sensibilisation (langues,subsides, )
  • Développer l’esprit d’entreprenariat
  • Encourager la mobilité des jeunes artistes non professionnels pour leur permettre de débuter leur carrière en suivant des formations complémentaires ou en leur donnant une possibilité de montrer leur talent dans des festivals à l’étranger.

Mettons parallèlement les moyens sur la lutte contre le décrochage scolaire et le nivellement par le haut de l’enseignement.

  • Pas d’abaissement de l’âge des SAC
  • Faciliter extrascolaire en développant les synergies avec les écoles
  • Développer écoles de devoir, avec projet « citoyenneté » au sens large

Enfin, ils doivent pouvoir accéder à la culture et au sport.