2 May 2017

Propositions concernant le Sport

Le sport est un outil précieux de cohésion sociale et un facteur de santé, il doit être accessible à tous. Outre ses bienfaits physiques, le sport est un excellent moyen d’accrochage, de cohésion sociale, d’insertion. Il véhicule des valeurs positives comme le dépassement de soi, l’engagement et le fair-play que j’ai toujours défendues. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de m’investir dans la commission sport du PFWB.

Je propose de :

Développer la pratique sportive

  • Réinstaurer les chèques sports pour les publics fragilisés économiquement;
  • Garantir une offre sportive ouverte à tous (personnes handicapées, personnes âgées…) è Tenir compte de cette dimension dans l’aménagement, la rénovation ou la construction des nouvelles infrastructures.
  • Rendre accessibles les stages Adeps et les stages « été-sports » aux personnes handicapées et leur y réserver des places.
  • Revoir le socle de compétences « sport » dans l’ enseignement afin de mieux cibler les objectifs du sport scolaire è donner le goût du sport aux élèves, donner un aperçu de l’éventail des différents sports et surtout amener les élèves à pérenniser une pratique sportive en dehors et après l’école.
  • Créer un label « école sportive » valable un an récompensant les écoles qui répondent à plusieurs critères de qualité en matière de pratique sportive.
  • Inclure dans les plans d’occupation des centres sportifs locaux et des centres sportifs locaux intégrés des créneaux horaires à destination du sport de troisième et quatrième âge.

Permettre à chaque citoyen de pratiquer son sport

  • Intégrer ce facteur d’individualisation dans les formations des entraineurs et encadrants certifiées par l’Adeps ;
  • Développer la formation de moniteurs spécialisés pour la pratique sportive handisport au sein des formations certifiées par l’Adeps ;
  • Valoriser les métiers du sport et l’encadrement sportif notamment par la reconnaissance du statut des encadrants du sport ;
  • Développer l’accompagnement des espoirs sportifs par une collaboration renforcée entre les secteurs de l’enseignement obligatoire, supérieur et universitaire et de la formation professionnelle en vue d’offrir aux espoirs sportifs un cadre d’aménagements permettant de combiner projet sportif et projet d’études ou de formation ;
  • Offrir aux sportifs de haut niveau les services et les outils leur permettant de s’inscrire dans une dynamique de double carrière

Reconnaître et soutenir les bienfaits du sport

  • Sensibiliser à la pratique sportive et au bien-être par le sport ;
  • Soutenir les projets locaux d’insertion et réinsertion, y compris professionnelle, par le sport tels que par exemple le projet Emergence à Ixelles qui vise à l’intégration des jeunes dans la société et qui intègre un volet sportif.

Promouvoir les comportements éthiques

  • Mettre en place un Comité d’éthique sportive chargé de mettre à jour de façon régulière le code d’éthique sportive applicable en Fédération Wallonie-Bruxelles, émettre des avis et propositions sur les questions éthiques, de fair-play et de déontologie en matière de sport, promouvoir des activités de terrain en matière d’éthique et assurer une fonction de veille des initiatives existant en Belgique et à l’étranger, mettre en place une politique d’éducation à l’éthique sportive dans les écoles primaires et secondaires
  • Imposer la désignation d’une personne ou structure en charge des questions éthiques au sein de chaque fédération sportive reconnue.
  • Pérenniser le prix annuel de l’éthique sportive de la Fédération Wallonie- Bruxelles et encourager à la diffusion de cette dynamique à l’échelon local;
  • Instaurer une clause de responsabilité pour les bénéficiaires de subventions publiques sportives en vue de les encourager à déployer des actions préventives et pédagogiques ;